Qu’est-ce que le soin psychique ? 30-11-19

Samedi 30 Novembre 2019

Journée organisée conjointement par le service de psychiatrie de la clinique Saint-Pierre à Ottignies, par l’Association freudienne de Belgique, par le Collège de Psychiatrie à Paris et avec la participation de la Ligue Wallonne pour la Santé mentale, sur le thème :

Qu’est-ce que le soin psychique ?

Le soin psychique se verrait-il à ce point mis en difficulté de nos jours qu’il deviendrait urgent de le redéfinir, de lui redonner une visibilité et de lui garantir sa spécificité ? En effet, selon l’idéal positiviste contemporain d’un « management » efficace, ne se réduirait-il pas à une suite d’actes opérationnels, validés scientifiquement, et susceptibles dès lors, aimerions-nous à penser, d’être enfin transmissibles entre cliniciens, comptables entre gestionnaires et évaluables entre experts ? Voilà qui roulerait si bien et en toute objectivité !

Et pourtant la clinique -entendons simplement se mettre à l’écoute des patients, sans faire prévaloir notre savoir sur ce qu’ils nous disent- ne cesse de nous rappeler l’insistance du symptôme. C’est sans doute à méconnaitre cette insistance que nous croyons guérir.

Si le soin psychique consiste bien en une « opération », pouvons-nous si simplement repérer ce qui y est opérant ? Cette opération vaut-elle de la même façon pour chaque patient ? Autrement dit, est-elle reproductible au fil (au mépris ?) des singularités ? Cette opération peut-elle se planifier, se décomposer en ses éléments en se laissant a priori appréhender dans nos catégories d’intelligibilité ? Ou au contraire ne se laisse-t-elle entrevoir que dans l’après-coup de son effectivité, par surprise et par surcroît ? Mais un pari unique sur l’après-coup ne rendrait-il pas le soin psychique finalement très aléatoire en le considérant d’emblée comme rebelle à toute prédictibilité ?

Ces questions nous guideront dans cette journée. Cette dernière sera divisée en une partie plus réflexive la matinée, et une partie plus clinique l’après-midi.

La matinée (9h30-12h30)

Accueil
Bernard Delguste : Introduction et commentaires de l’argument de la journée.

Pierre Marchal : Ecouter et/ou guérir : en quoi l’hypothèse de l’inconscient vient-elle subvertir l’idée de guérison ?

Benoit Gillain : LE soin ? Non, DES soins !
Table ronde et discussions : avec Etienne Oldenhove et Michel Jeanvoine.

 

L’après-midi (14h00-17h30)

Charlotte Platteau : Equipes mobiles et soin psychique : rejoindre l’autre là où il est ?

Martine Wyns : “Quand une maison devient lieu de soin”.

Françoise Marin, Anne-Claire Loncin et Jacques Ho-Le : Concrètement, comment s’articule le soin psychique, souvent informel, en unité d’hospitalisation psychiatrique? Partage de notre vécu de soignants.

Table ronde et discussions : avec Damien Goor. Conclusions de la journée.

Informations pratiques :

Lieu : A la salle Oleffe, rez-de-chaussée du bâtiment administratif de la Clinique Saint-Pierre, 9 avenue Reine Fabiola, 1340 Ottignies. L'entrée se fait également par l'avenue Reine Fabiola, à hauteur des accès aux parkings.

Parking : gratuit à condition de prendre le ticket délivré à la barrière automatique à l’entrée et de l’échanger contre un autre ticket, échange à l’accueil.

Renseignements et inscriptions (avant le 25 novembre) : chez Bernard Delguste, mail : bd0143898@gmail.com

Accréditation demandée pour les médecins.

Paf : paiement sur place, 30 euros (20 euros pour les personnes en formation) y compris le repas de midi.