Une nouvelle version de la querelle du phallus Les études contemporaines sur le genre

Mercredi 24 Novembre 2021

Le COLLEGE DE PSYCHIATRIE organise un WebSem 

21 heures :

Intervention d’Alain Harly Psychologue clinicien, psychanalyste.

 

Une nouvelle version de la querelle du phallus

Les études contemporaines sur le genre


Nous assistons depuis ces dernières décennies, du moins dans notre ère culturelle, à l’influence grandissante des études sur le genre. Cette thématique infiltre dorénavant tous les champs de la culture et en particulier les domaines de l’éducation, de la psychothérapie, de la pédiatrie, de la psychiatrie. Toute la démarche clinique qui était classiquement concernée par le malaise ordinaire dans l’identification sexuelle s’en trouvent aujourd’hui radicalement interrogée, et plus précisément il s’impose que les prises en charge en soient  réorientées. Bien des cliniciens en sont heurtés, tentent de résister et de penser ce qui se joue avec cette nouvelle idéologie. 

Toute la littérature qui est concernée par ce domaine fait immanquablement référence aux publications de Judith Butler. Son livre sur « Gender trouble, féminism and politics of subversion » publié en 1990 a eu un succès international et l’ensemble de son œuvre est devenu un corpus désormais incontournable. 

Le plus souvent, on en reste à une appréciation critique de ses effets dans la culture et dans les pratiques. Je me propose pour cette soirée de travail du Collège de Psychiatrie d’entrer  un peu plus précisément dans son propos, et de repérer l’usage, ou plutôt le détournement qu’elle opère sur les concepts psychanalytiques comme le symbolique ou le phallus. 

 Présidente :

Madame le Docteur Martine Campion, Psychiatre, Psychanalyste

Discutants :

Madame le Docteur Pascale Belot-Fourcade et

Monsieur Jean-Jacques Lepitre, Psychanalyste

  Accès libre sans inscription. Accueil des participants à partir de 20h45


ID de connexion ZOOM : 691 472 3055