« Être toxicomane ? » De la nécessité de théoriser les addictions

Dimanche 23 Juin 2019

La « toxicomanie » a traversé des décennies sans toutefois avoir la même signification contextuelle – valeur, nécessité, pertinence, but de cette dénomination. Aujourd’hui le mot même de toxicomanie paraît désuet, et celui d’addiction semble caractériser la norme, du fait à la fois de l’extension de son usage et de cette « nouvelle économie psychique » décrite par Charles Melman. Aussi reposons-nous la question, les constructions théoriques rendant compte de ces pratiques, de ces conduites, ont-elles aujourd’hui quelque valeur ? Peut-on parler d’un autre régime de la jouissance dès lors que nous sommes engloutis par la production incessante d’objets, informations comprises ?

En refusant les bipolarités faciles, théorie / pratique, position classique / évidence de la modernité, nous tenterons une nouvelle interrogation, et sans nous limiter, comme de toujours, à la toxicomanie. La réflexion psychanalytique envisagerait plutôt ces conduites comme pathognomoniques du contemporain, et chacun pourrait bien être intéressé par le débat.

Le livre de Patrick Petit, à paraître chez Erès en avril 2019, nous a fourni le titre et a été à l’origine de ces Journées, il fera l’objet d’une table ronde.

 

Intervention d'Alexandre Beine : "Que tente de traiter l’addiction adolescente ?"  dimanche 23 juin en matinée


Programme et modalités d'inscription ici


Du Samedi 22 Juin 2019 à 09:30 au Dimanche 23 Juin 2019 à 17:30 à Paris

Lieu de l'événement:  Espace Reuilly