Groupe de travail Clinique de réels déliés

Responsables : Barbara Santana, Anne Malfait et Etienne Oldenhove

 

Notre groupe réunit des cliniciens intéressés par la demande d’asile, ainsi que par les incidences des trajectoires de l’exil et des violences de l’Histoire sur ces sujets. L’hypothèse de ‘Réels déliés’ nous a conduits à tenter de penser comment la déliaison concerne les consistances RSI chez ces sujets.

Nous nous intéresserons à la nomination par Lacan de la pluralité des ‘noms du père’, en vue de trouver appui symboligène dans les transferts pour une clinique inusitée, à laquelle nos divers lieux de consultation se sont ouverts. La question de l’affect, tel que honte, effroi, ‘vraie touche du réel’, nous met particulièrement au travail.  

Clinique sous l'emprise du silence dans la difficulté à faire récit, dans une rencontre qui fasse lieu pour les sujets de l'exil.  

Ainsi une place est ouverte dans nos réflexions aux enfants-ados de l'exil, au sein de nos dispositifs et inventions, pour relancer les parents et l'enfant dans ce périple des réels déliés.

Une lecture des discours lacaniens nous met en alerte quant à l'impact du discours colonial et néolibéral.

 

Date : 2e jeudi du mois, à partir d’octobre, soit le jeudi 14 octobre 2021, de 20h30 à 22h30

Contact Barbara Santana : 0466 47 21 06 – bsantana@hotmail.com