Le mot de la Présidente

Comment le désir de l’analyste opère-t-il aujourd’hui ? A quels aménagements procédons-nous dans la technique analytique pour diriger la cure ? Comment la présence de l’analyste aujourd’hui se trouve t’elle convoquée dans le maniement du transfert ?

Ces questions, éminemment cliniques, ponctueront nos Journées Internationales AfB-ALI qui se dérouleront à Bruxelles, dans notre local et avec retransmission sur zoom : ‘Le transfert à l’épreuve de nos cliniques ‘, les 15 et 16 octobre prochain.

Mutations contemporaines du savoir, désir de l’analyste, enfance du sujet-supposé-savoir, fin de cure et métamorphose du transfert : quatre thématiques qui alimenteront nos débats et rencontreront, nous l’espérons, les intérêts de chacun pour ces Journées.

Notre rentrée institutionnelle s’ouvrira sur une Assemblée Générale Extraordinaire, le quatrième jeudi de septembre, nous permettant d’engager le vote des membres sur la version de nos statuts mise au travail et revisitée légalement, fruit d’un long travail collectif quant au fond et à la forme de ceux-ci.

La lecture du Séminaire ‘Encore’ de Lacan (1972-73), conjointement au sein de notre Association et à l’Association Lacanienne Internationale, entrainera largement notre désir de travail, articulé à notre Atelier pour l’année qui vient. Groupes de lecture déjà constitués, cartels en voie de constitution, participation aux séances sur zoom auprès de collègues de France et d’ailleurs, gageons que les perspectives engagées par Lacan autour de ses propositions quant aux formules de la sexuation et quant aux jouissances, nous permettront aussi de mettre au travail le nécessaire renouvellement de nos pratiques, que nous imposent les cliniques contemporaines et la prise en considération des manières de jouir aujourd’hui, nous invitant à une reprise de ce que nous avons appelé : ‘Les avatars contemporains de la sexuation’.

D’autres thématiques engageront notre désir de travail : ‘Transfert et fin de cure’ pour un nouveau groupe de travail dès la rentrée, le désir de l’analyste à l’épreuve des soins palliatifs et de la fin de vie, pour une Journée conjointe AfB-EPHEP prévue en novembre, la lecture analytique d’une clinique de psychiatrie légale, autour de questions soulevées par la pratique de l’expertise et en milieu judiciaire, pour une Journée AfB prévue en mars 2023.

Nous poursuivons l’Enseignement d’introduction à la Clinique psychanalytique, les Groupes de travail et Séminaires, la Saison IV des Cinémas-Débats, ainsi que la préparation des Séminaires d’hiver et d’été.

 

Je nous souhaite une très bonne rentrée psychanalytique,


Anne Malfait



Jeudi 01 Septembre 2022